Le bénévolat à l’heure du 1er confinement
19 juin 2020
Les responsabilités du dirigeant bénévole
11 février 2021

Les bénévoles à l’heure du vaccin

Une enquête réalisée entre le 14 et le 21 janvier 2021 auprès d’un échantillon de 1650 bénévoles au plan national, met en lumière les difficultés rencontrées par les associations à caractère social, dont le rôle est essentiel auprès des publics fragiles. Elles doivent faire face à des demandes croissantes alors qu’en moyenne 40% de leurs bénévoles sont à l’arrêt, en raison de la pandémie. Plus de 70% d’entre eux sont prêts à se faire vacciner et pourraient alors reprendre leurs activités, en limitant les risques pour eux-mêmes et pour les bénéficiaires.

Une démarche expérimentale a été menée sur l’arrondissement de Châteaudun (Eure-et-Loir) grâce à une mobilisation de tous les acteurs ainsi qu’à une coordination étroite et quotidienne entre les associations et le centre de vaccination. En 9 semaines, plus de 110 bénévoles de 12 associations intervenant auprès de publics fragiles de Châteaudun et de 6 communes limitrophes, ont pu recevoir leur premier vaccin. Ils l’ont été grâce aux doses inutilisées, laissées par des personnes n’ayant pas honoré leur rendez-vous au centre de vaccination.

Cette démarche est citée en exemple au plan national par plusieurs associations caritatives, les représentants du secteur associatif et dans la presse. Dans la foulée de Régis Juanico, député de la Loire qui a sensibilisé le ministre de la santé, Fabienne Colboc (Indre & Loire) et Florence Provendier (Hauts de Seine) ont adressé  un courrier à Sarah Haïri, secrétaire d’Etat en charge du secteur associatif, et Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat chargée de l’économie sociale et solidaire, cosigné par 25 députés.

Les commentaires sont fermés.