Don d'argent

 

La générosité des Français est scrutée chaque année, depuis plus de 20 ans, avec la même rigueur, la même indépendance et les mêmes sources : les dons déclarés dans le cadre de l’impôt sur le revenu (données délivrées par Bercy) et un suivi régulier de la collecte en France pour les plus grandes associations et fondations.

 

 

L’observation d’une série récente et strictement homogène de quatre années montre une tendance préoccupante aujourd’hui :

  • Le nombre de donateurs, sans évolution positive depuis de nombreuses années, est en recul de plus de 4% en 2016.
  • Les montants déclarés, dont l’évolution s’était déjà réduite de moitié en 2015, n’ont pas progressé en 2016.

Consultez la 22ème édition (novembre 2017)

 

Accédez aux éditions de «  La générosité des Français  » :

 

Pour la première fois en 2016, l’équipe de R&S a souhaité compléter cette approche de la collecte par une enquête auprès des professionnels du secteur. Téléchargez les résultats de cette enquête publiés en mars 2017.

 

Une approche inédite a vu le jour en 2016 : une analyse des dons déclarés dans le cadre de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Elle vient en complément de La générosité des Français qui s’appuie principalement sur les dons déclarés au titre de l’impôt sur le revenu.

 

 

Un bilan 2010-2015 détaillé a été réalisé à partir des données travaillées en lien avec la direction générale des finances publiques : nombre de donateurs, montants des dons, don moyen, densité des donateurs, générosité individuelle…, cartes régionales et départementales, à l’appui.

Cette coopération avec la DGFIP a permis, en mai 2017, de prolonger le bilan 2010 -2015 :

  • En 2016, près de 50.000 redevables (+ 15%) ont déclaré un don en 2016, soit environ 14% des assujettis à l’ISF. Les montants déclarés se sont élevés à 254 millions de d’euros (+ 16%).
  • Le don moyen annuel s’établit à 5.105 euros, quasiment stable, par rapport à 2015.

 

Accédez aux premières éditions des « dons au titre de l’ISF » :